Stacks Image 502
Le projet « Xocoatl » est né sur une table de bistrot, devant une tasse de chocolat chaud. En quête d’une idée qui me permette de réunir le Jazz Ensemble avec le Chœur Nicolas de Grigny, pour lequel Jean-Marie Puissant m’avait demandé d’écrire « quelque chose », je réfléchissais à sa proposition, lorsque les effluves du cacao sont venus se mêler, dans le vagabondage de mon esprit, aux sonorités des cuivres et des voix et m’évoquer la caresse de la main sur la peau des congas. Par association d’idées, je me suis dit que le chocolat pouvait être un sujet à multiples entrées pour construire un récit dont le chœur soit à la fois le narrateur et le témoin. Situation où, à l’instar du théâtre grec, il agisse comme représentation de la foule, structure l’espace et le temps, s’adresse au public, constate, prévoie, commente l’événement. Dans un registre plus léger, le chocolat m’évoquait l’enfance, le goûter d’anniversaire, l’éclair, la charlotte et les profiteroles. Marquise, fondant, mousse, ganache ou truffe, c’est le plaisir des sens, la volupté, parfois jusqu’à l’addiction.
Cultivé au Mexique par les Aztèques, rapporté par Hernan Cortès à la cour de Charles Quint au seizième siècle, le cacao s’est répandu dans le monde entier, après avoir conquis l’Europe d’Anne d’Autriche, suivi les routes de la colonisation et participé à l’avènement de la civilisation industrielle et à ses luttes sociales. Troisième denrée alimentaire commercialisée sur la planète après le sucre et le café, acteur de la mondialisation, protagoniste de la chimère du dialogue nord-sud, il parcourt l’histoire de l’humanité, depuis les légendes mayas et la conquête de la Nouvelle Espagne, jusqu’à la récente directive européenne sur l’utilisation des matières grasses végétales, qui bouscule l’économie de l’Afrique. Pour raconter cette histoire, j’ai imaginé une situation à trois personnages :un grand chœur mixte, le Caratini Jazz Ensemble (treize musiciens) et un récitant. Dispositif qui permet de varier les niveaux de jeu (petite ou grande forme, modification de la géométrie du chœur ou de l’ensemble instrumental, échanges entre solistes et groupes, entre récitant et chœur, entre récitant et soliste instrumental ou vocal, etc…) Enfin, j’ai entrepris une recherche de textes de différentes origines, (historiques, littéraires, administratifs, épistolaires, culinaires ou autres…) dont la disparité des sources permette d’aboutir à une sorte de polyphonie de la narration et faire surgir une réalité. La musique qui porte le récit est nourrie des différentes aventures que j’ai pu mener depuis une trentaine d’années dans les mondes du jazz et des musiques populaires. Des chocolats sont distribués au public avant et après le spectacle…
Musique de Patrice Caratini
Vidéos…

Du chocolat, discours curieux

Loading…
Loading…

Aventures prodigieuses de Tartarin de Tarascon

Loading…
Loading…

Recette

Loading…

Loading…
Á propos de Xocoatl

Télécharger :

Fiche technique

Avec …
Olivier Dote Doevi, récitant
Patrice Caratini contrebasse et direction
André Villéger saxophones/clarinette
Matthieu Donarier saxophones/clarinette
Rémi Sciuto saxophones/flûte
Claude Egea trompette
Pierre Drevet trompette
Et un grand chœur mixte…
Créé le 12 janvier 2007 à Sceaux Les Gémeaux, scène nationale, Commande de l'État
Production : Association Jazz Ensemble
Durée : 1h20